Le tabac «trompe» le cerveau des fumeurs

Le jugement que les fumeurs chroniques portent sur le tabac est biaisé, selon une récente étude de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal et de l'Université de Montréal.

Les fumeurs seraient plus sensibles aux aspects positifs de la cigarette et auraient tendance à minimiser ses inconvénients, ont démontré les chercheurs. «Nous avons constaté qu'il y a un biais entre ce que le fumeur voit et ce qu'il ressent, comme un processus inversé», a expliqué Le-Anh Dinh-Williams, l'auteure principale de l'étude.

De bons parrains

Guy Poitry

La Confédération songe à interdire la publicité pour les cigarettes. Mais non le parrainage de manifestations, culturelles ou sportives, par leurs fabricants. La première révèle une avidité mercantile; le second, la générosité du donateur. (Billet de Guy Poitry, écrivain)

Document - Notre vice-président interpelle le ministre de la santé

Michel Chapalay

Le vice-président d'OxyRomandie, Michel Chapalay, a adressé l'année dernière une lettre à Alain Berset, le Conseiller fédéral en charge du Département fédéral de l'intérieur (qui en Suisse fait office de ministère de la santé) dans laquelle il dénonce l'inaction des autorités helvétiques en matière de lutte contre le tabagisme. Il a reçu une réponse très édifiante.